Culture en coulisses

Le projet «Culture en coulisses»  consiste  en une série de rencontres et de visites aux coulisses des institutions culturelles de la région.  Le but est de donner l’opportunité aux participants de connaître les deux faces du travail artistique et de connaître aussi les métiers qui se cachent derrière.

Prochaines activités:

Samedi 12 janvier, 14h-17h,  Musée de l’Elysée à Lausanne: Visite de l’exposition de Liu Bolin, Le Théâtre des apparences. Participation à Atelier « Camouflage » suivi d’un apéro. Cette activité est gratuite pour les participants de Nouvelles Perspectives, places limitées, intéressés, envoyez un SMS au 076 399 59 15.

Cette première exposition muséale en Suisse à caractère rétrospectif rassemble près de cinquante photographies monumentales et plusieurs sculptures illustrant les grands thèmes abordés par l’artiste chinois Liu Bolin au fil de sa carrière.

Cet artiste caméléon, avec l’aide de ses peintres assistants, sans aucun trucage numérique, se fond dans le décor – les yeux fermés, sa silhouette à peine visible –, puis fige cette performance grâce à la photographie. Il pose ainsi pendant des heures devant un monument, un paysage, un mur ou une accumulation d’objets à l’instar d’une protestation silencieuse : l’artiste se rend invisible pour mieux désigner le visible devant lequel il se confond.

Liu Bolin est né en 1973 dans la province de Shandong, à l’est de la Chine. Il a étudié à l’Académie des beaux-arts du Shandong avant d’être diplômé de l’école des beaux-arts de Pékin en 2001. Il vit et travaille à Pékin.

____________________________________________________________

Jeudi 24 janvier 2019,  19h30 Théâtre de Vidy, Av. E-H Jaques-Dalcroze 5; 1007 Lausanne, Cette activité est gratuite pour les participants de Nouvelles Perspectives, places limitées, intéressés, envoyez un SMS au 076 399 59 15.

Pièce de Théâtre: Les Italiens  de Massimo Furlan

Les Italiens

Massimo Furlan invite des immigrés italiens, rejoints par des fils d’immigrés et deux danseuses, à partager leurs souvenirs et leurs rêves, entre leur Italie natale qu’ils ont quittés il y a 50 ans et une Suisse moderne qu’ils ont contribué à bâtir.

© Pierre Nydegger

____________________________________________________________

Dimanche 17 février à 11h au Théâtre Kleber-Melau, Ch de l’Usine à Gaz 9; 1020 Renens-Maley, cette activité est gratuite pour les participants de Nouvelles Perspectives, places limitées, intéressés, envoyez un SMS au 076 399 59 15.

LE VERBE DE BACH LA MUSIQUE DE LA BIBLE

Omar Porras, Cédric Pescia

Ils ont fait sensation le 31 octobre 2017 lors du finissage de l’exposition « PRINT » du Musée international de la Réforme à Genève. Sans presse Gutenberg à leurs côtés mais avec la même soif de communion, Omar Porras et Cédric Pescia rejouent leur dialogue entre mots de la Bible et notes de Jean-Sébastien Bach.

D’un côté il y a le texte : des passages de la Bible choisis par Omar Porras pour dire la puissance atemporelle du message chrétien mais également le poids des mots, à travers le choix de traductions récentes qui contrastent avec celles que l’on a coutume de rencontrer (TOB – traduction œcuménique de la Bible – en tête). De l’autre il y a la musique : des pages de Jean-Sébastien Bach sélectionnées par Cédric Pescia pour habiller et répondre à ces paroles bibliques. Un choix « évident » lorsque l’on pense à toutes ces années passées par le musicien entre les murs des temples réformés d’Allemagne du Nord, qu’il fait résonner des plus puissantes harmonies qui soient. Un choix qui ne se limite pas au répertoire purement sacré (issu du monumental corpus pour orgue) mais visite également les chefs-d’œuvre instrumentaux profanes, à l’image du Concerto pour clavier en fa mineur ou de l’Aria des Variations Goldberg : une façon de montrer que la puissance spirituelle ne se limite pas aux seules voûtes de l’Eglise mais embrasse chez lui le souffle musical dans son entier.

https://www.tkm.ch/wp-content/uploads/NR-4922-copie-2200x630.jpg