Culture en coulisses

Le projet «Culture en coulisses»  consiste  en une série de rencontres et de visites aux coulisses des institutions culturelles de la région.  Le but est de donner l’opportunité aux participants de connaître les deux faces du travail artistique et de connaître aussi les métiers qui se cachent derrière.

Prochaines activités:

TKM Théatre Kléber-Méleau

Chemin de l’Usine à Gaz 9

CH – 1020 Renens-Malley

Omar Porras – Teatro Malandro / Fabrice Melquiot : AMOUR ET PSYCHÉ   D’après Molière. Durée : 1h30, À partir de 12 ans. À voir en famille dès 10 ans. AMOUR ET PSYCHÉ, les humains délaissent le culte de Vénus en faveur d’une simple mortelle, Psyché ! Ulcérée par cet affront, elle donne ordre à son fils, Amour, de la venger, en inspirant à sa rivale une passion sans égale pour la créature la plus détestable… Mais Cupidon se blesse lui-même de sa flèche… Du 26.03 au 30.03.19, Mardi 26, Mercredi 27 et Jeudi 28 : 19h, Vendredi 29 : 20h, Samedi 30 : 19h

Philippe Car, EL CID, d’après Corneille. Durée : 1h20, À voir en famille dès 10 ansLe Cid de Pierre Corneille est un grand classique du XVIIe siècle, de cap et d’épée, « plus passionnant qu’un Western » disait-on du temps de Jean Vilar. Devenant El Cid avec L’Agence de Voyages Imaginaires, ce spectacle n’a pas fini de nous surprendre, en prenant (dès son titre) une vive couleur espagnole, en un retour au contexte de la fable et même en se métissant, comme l’est l’histoire de Séville. Du 02.05 au 12.05.19. Jeudi 2 : 19h, Vendredi 3 : 20h, Samedi 4 : 19h, Dimanche 5 : 17h30, Mardi 7 : 19h, Mercredi 8 et Jeudi 9 : 19h, Vendredi 10 : 20h, Samedi 11 : 19h, Dimanche 12 : 17h30

Théâtre Sévelin 36

Avenue de Sévelin 36, 1004 Lausanne

Núria Guiu Sagarra : Likes, Première suisse,50 min, 2018, ES, Spectacle surtitré en français, Likes s’appuie sur l’analyse de deux des phénomènes hautement populaires sur Youtube : la cover dance et les tutoriels de yoga. La réappropriation des chorégraphies de popstars par des amateurs.trices ainsi que l’émergence de de nouvelles variantes de yoga (yoga-dance, yogalates, yogavoga, yogabeer, yogagoat, yoganude, yogarave…) bénéficient de millions de vues, de likes et de partages dans l’univers de la toile. Nuria Guiu Sagarra utilise ce matériel « pré-approuvé » par les internautes pour recréer sa propre chorégraphie. Avec humour et autodérision, l’artiste interroge la valeur sociale et symbolique du « LIKE » dans nos sociétés numériques. Núria Guiu est une danseuse et chorégraphe basée à Barcelone. Elle est diplômée de l’Institut del Teatre et a rejoint la société ITDansa Young. Plus tard, elle a travaillé comme interprète avec différentes compagnies telles que Gisèle Vienne, Cullberg Ballet, Batsheva Danse Company, parmi d’autres. En tant que chorégraphe, elle s’intéresse actuellement à l’anthropologie des pratiques physiques en relation avec la culture numérique. Soirée double : une entrée, deux spectacles ! JE 21 mars 20:00 et VE 22 mars 20:30

Théâtre de Vidy

Av. E.-H. Jaques-Dalcroze 5

1007 Lausanne

Stefan Kaegi / Rimini Protokoll : Granma. Les trombones de La Havane Salle Charles Apothéloz. Espagnol surtitré en français et anglais. Que devient l’idéal révolutionnaire cubain depuis la mort de Fidel Castro? Stefan Kaegi du collectif Rimini Protokoll revient à Vidy avec le projet théâtral documentaire Granma qui raconte de manière sismographique cette situation historique unique d’une révolution en pleine redéfinition. Il l’observe à travers les familles dont plusieurs générations cohabitent dans un même espace du fait de la pénurie de logement. Stefan Kaegi invite quatre jeunes Cubain·e·s – et leurs histoires de famille – pour une radioscopie de la révolution cubaine et de son avenir. Du 28 au 31 mars 2019, Jeu 28.03 et ven 29.03 à 19h00,  sam 30.03 à 21h00 et dim 31.03 à 14h00.

ANGÉLICA LIDDELL : Una costilla sobre la mesa: Madre|Pavillon/ 1h30 | dès 16 ans | en espagnol surtitré FR / EN subtitles. Le théâtre d’Angélica Liddell est poétique autant que physique et viscéral, dépassant le récit par un acte concret, vital et libérateur. Il mobilise le corps et la parole pour lutter contre ce qui enferme, contre la solitude, contre soi-même. Son art est celui de la compassion et du partage de la souffrance à travers des situations théâtrales puissamment évocatrices la mettant en scène, et une parole crue ressortant d’une introspection cruelle et sans fard, plongée au cœur des contradictions de l’humain. L’auteure, metteuse en scène et actrice espagnole revient à Vidy pour créer une prière théâtrale, baroque et fervente, un requiem offert par une fille à sa mère, venant exprimer son amour et sa douleur de fille en retrouvant notamment des traditions issues de la région d’origine de sa mère, l’Estrémadure. 27, 29 >31 mars | 4-6 avril. Mercredi 27.03, 20h00, Vendredi 29.03, 21h30, Samedi 30.03, 18h30, Dimanche 31.03, 16h00, Jeudi 4.04, 21h00, Vendredi 5.04, 19h00, Samedi 6.04, 14h30

Ntando Cele : Black Off, Salle René Gonzalez, performance/musique | 2h avec entracte, anglais surtitré français. Bianca White monte sur scène avec sa perruque blonde, ses lentilles de contact bleues et son « visage blanc ». Avec la complicité de ses musiciens, la diva se raconte et interpelle son monde, disant rêver d’un monde blanc où chacun pourrait surmonter son « noir intérieur et extérieur ».  Jusqu’à l’arrivée de Vera Black, une punk noire, son double incontrôlable… Inversant le blackface, cet artifice grotesque de blancs grimés en noir, la performeuse sud-africaine vivant à Berne, Ntando Cele, dénonce les clichés raciaux et le racisme ordinaire larvé à travers une comédie rock déjantée, tout en ironie et humour. Samedi 6.04, 16h30, Dimanche 7.04, 17h30

Marlene Monteiro Freitas : Bacchantes – Prélude pour une purge. Durée: 2h15, Salle Charles Apothéloz, Danse/Musique. Chorégraphie magistrale de la Cap-Verdienne Marlène Monteiro Freitas, ces Bacchantes furieuses sont inspirées d’Euripide, de dada et des cultures populaires. Les rythmes de la musique, ensorcelants, les figures carnavalesques et la danse sensuelle, disent la lutte entre l’apollinien et le dionysiaque. Rarement une pièce de théâtre classique aura été recréée en danse avec une telle intensité et une telle liberté échevelée. jeu 09.05 19h00, ven 10.05 et sam 11.05 à 20h00ARSENIC,
Centre d’art scénique contemporain
Rue de Genève 57, CH-1004 Lausanne

SAMIRA ELAGOZ (FI/NL), Cock, Cock… Who’s There? , En anglais/surtitré français | 65’. Contenu explicite, déconseillé aux moins de 16 ans. Suite à l’expérience traumatique de son viol, Samira Elagoz développe dans son travail artistique une sorte d’étude du comportement de l’homme – du mâle – dans ses tentatives de séduction. Sa méthode : rencontrer des inconnus contactés sur internet et filmer l’évolution de leur relation. Amitié, tendresse, séduction, mythomanie, perte de repères et violence : Samira Elagoz déconstruit alors, au fil des rendez-vous, la performativité de la parade masculine et les clichés des rapports de genre dans toute leur ambivalence, afin d’expérimenter l’autonomisation de sa propre sexualité. jeu 04 Avr 19:00/ ven 05 Avr 19:00/ sam 06 Avr 19:30/ dim 07 Avr 18:30

SIMONE AUGHTERLONY (CH), Maintaining Stranger, In English/ surtitré français/80’. Dans une gigantesque installation plastique figurant un désert rocailleux et artificiellement cultivé, des personnages secondaires qui semblent tirés de distributions différentes échafaudent intimités et rencontres. L’amour n’est pas personnel, la différence l’est toujours. Maintaining Stranger est un lieu, un désert rocailleux et artificiellement cultivé, un terrain désigné pour des rencontres étranges. Une galerie de personnages secondaires, qui semblent tirés de distributions différentes, échafaudent des intimités qui ne se revendiquent d’aucune proximité future. Sans demeure, sans scénario ni histoire, ces étrangers s’impliquent, au-delà de la colonisation, dans un processus de dépossession. S’affranchissant de la notion de « l’autre », cette « communauté » reste liée grâce aux joies et aux peines, sans que ses membres ne soient intimement liés. Maintaining Stranger suit la trace du temps, de l’usure, des dérives et des fossés dans les relations, là où l’intimité est ressentie le plus intensément. L’amour n’est pas personnel, la différence l’est toujours jeu 04 Avr 22:00 / ven 05 Avr 22:00/ sam 06 Avr 22:30/ dim 07 Avr 16:00.

Aux intéressés à des visites guides aux Musées de l’Elysée, le Mudac ou autre, ou à l’’Opéra, contactez-nous ! Nous pouvons préparer des groupes.

Au plaisir de vous voir nombreux !

Plus d’infos et des renseignements

Douglas Gonzalez, Chargé de projet,  +41 76 399 59 15

Association Nouvelles Perspectives -ANP
Case postale 1, 1010 Lausanne 10 – info@nouvelles-perspectives.ch

www.nouvelles-perspectives.ch